S'ABANDONNER A UNE SEULE ACTION EN MÊME TEMPS

02/03/2017

 

De retour du Népal, j'observe mes photos, et je suis très inspiré par celle-ci.

Il s'agit du Papa de mon meilleur ami Népalais, Kumar, il a 87 ans, et vit dans un village situé à 8 heures de bus + 2 heures de pickup de Katmandou,

Chaque soir, au moment du coucher du soleil, il savoure la musique que lui propose sa radio.

 

En observant cette photo, je suis ébloui par la concentration de cet homme, il est quasi en état de méditation.

 

En y regardant de plus prêt, je vois que j'ai fait la mise au point de la photo sur le poste de radio ! ... mais pourquoi ?

 

Cette question et cette photo me font réfléchir et me rappellent immédiatement une formidable lecture que je partage ici avec vous...

 

Dans "Petit Traité de l’abandon, Pensées pour accueillir la vie telle qu’elle se propose" d'Alexandre Jollien (Éditions du Seuil), celui-ci décrit à quel point nous sommes obstinés et entrainés à faire plusieurs choses en même temps, à réaliser des dizaines de tâches dans la même journée, sans jamais s'abandonner à l'instant présent.

 

Un livre qui m’a beaucoup aidé à me calmer, il utilise notamment une citation réduite du recueil complet du maître de méditation Yunmen Kuangzhen.

 

Ce maître zen, Yunmen, disait : « Quand tu es assis, sois assis; quand tu es debout, sois debout; quand; tu marches, marche. Et surtout n’hésite pas !"

 

Nous pouvons, extrapoler cette citation pour tout; quand tu écoutes, écoute; quand tu aimes, aime; quand tu pleures, pleure; quand tu travailles, travaille; ...

 

Quant à cet homme si sage, il écoute de la musique, et il ne fait que cela, prenons exemple... arrêtons de manger en regardant la télévision, ... de conduire en téléphonant, ... d'envoyer un sms sur les toilettes, ... chacun aura son exemple et son anecdote amusante !

 

Il s'agit là de "s'abandonner" à une seule action en même temps, ... formidable.

Sébastien

Please reload